1 avenue de Rome 
BP 80341
62505 Saint Omer 
03.21.12.52.00
Get Adobe Flash player

 

LES GROS MOTS, UN MOYEN D'EXPRESSION PARTICULIER...

 

Les élèves de CAP APH  ont participé  à l'exposition collective intitulée "En 2 mots et 3 clics" organisée par le centre culturel de Balavoine à Arques. Cette exposition posait des questions essentielles sur nos moyens de communication, Qu'est ce que communiquer? Dire des choses, des sentiments, traduire des pensées avec une langue, des mots, des phrases, des concepts, des signes des codes ...? Où en sommes-nous de notre communication entre l'image, le signifiant et le sens? Que pourriez-vous peindre, sculpter, dessiner, coller, photographier, filmer, pour nous faire passer, à nous, une pensée, une révolte, une analyse, un espoir...? Entre la pensée et le moyen de communiquer, quelle oeuvre plastique ou installation nous proposerez-vous?

 

grosmots 

 

Nos élèves ont une tendance marquée à utiliser les gros mots, les insultes, les termes dévalorisants. Cette pratique langagière n'est pas associée à un contexte précis, et n'est pas destinée à une cible identifiée (autres élèves, ennemis, amis, enseignants). Cela nous a fait prendre conscience que l'utilisation des mots vulgaires n'était pas très claire dans l'esprit de nos élèves. Ainsi nous avons décidé de faire de cette pratique une séquence scolaire. Le projet associe un travail préparatoire en classe de Lettres autour du « gros mot » préféré de chaque élève et un travail plastique en arts appliqués.

- Il leur a fallu créer la carte d'identité de ce gros mot (étymologie, usages, sens propres, sens figurés, sous entendus, effets souhaités et provoqués sur la personne insultée...).

 - Une fois ce travail d'identification réalisé, les élèves ont travaillé un fond qui devait exprimer de manière abstraite leur ressenti quand ils se font insulter. Puis ils ont travaillé la typographie du gros mot en fonction de l'intonation et le graphisme traduit la légèreté avec laquelle ils les utilisent.

 

" Il y a un décalage entre l'utilisation orale des gros mots et leur utilisation écrite qui choque davantage."

 

 Projet pluridisciplinaire mené en arts appliqués avec Mme Soodts et en lettres avec Mr Cayla